La globalisation que connaît la planète Terre depuis quelques décennies tend à tout uniformiser en dépit des différences substantielles qui existent entre les humains et les cultures.
En Afrique centrale en général et au Cameroun en particulier, les groupes minoritaires de forêts tels que les Pygmées vivant de chasse, pêche et collecte sont plus que jamais confrontés, non seulement à la globalisation uniformisante mais surtout à l’irréversible réalité de la déforestation et du dérèglement climatique. Toutefois, bien que démuni financièrement et discriminé socio-politiquement, le peuple-Pygmée de par son savoir traditionnel (savoir être et savoir-faire original) résiste au vent de l’uniformisation de la planète. Il se distingue notamment par des pratiques de soins naturels à l’aide de la pharmacopée, système de soins par la flore, la faune, des micro-organismes, etc… Cette expo-photo dont l’objet est de présenter la Pharmacopée des Pygmées, est une sonnette d’alarme pour une prise de conscience afin de respecter la culture de ce peuple en péril.